Blog Post Orchestration et automatisation du cloud : des infrastructures véritablement hybrides

L’orchestration et l’automatisation du cloud sont deux éléments essentiels pour booster l’efficacité et la productivité dans les environnements informatiques multi-cloud et hybrides. Ensemble, ils forment une formule en mesure de stimuler les indicateurs

Cloud Orchestration and Automation: True Hybrid Infrastructure

Note de la rédaction : Compte tenu de l’évolution constante de l’automatisation informatique, nous avons pensé qu’il était judicieux de revoir notre analyse de 2020 concernant l’orchestration et l’automatisation du cloud.

L’orchestration du cloud est devenue un élément essentiel de l’infrastructure informatique hybride et multi-cloud de la plupart des grandes entreprises – mais être dans le cloud ne signifie pas simplement y stocker des données critiques de manière sécurisée.

Lorsqu’elles sont automatisées, les tâches et les workloads essentiels sont effectués dans le cloud en un temps record, augmentant considérablement l’efficacité et la productivité de l’entreprise. Pourquoi se contenter d’adopter des tâches dans le cloud sans automatisation, ou l’automatisation sans tâches dans le cloud ? Si vous les combinez, ils peuvent en effet apporter des bénéfices spectaculaires à votre entreprise.

Lisez notre article pour mieux comprendre comment orchestrer votre cloud si vous l’associez à une solution moderne d’automatisation des workloads (WLA).

L’orchestration du cloud, qu’est-ce que c’est ?

L’orchestration du cloud, c’est la gestion centralisée de tâches automatisées dans des systèmes cloud disparates. Les tâches automatisées de l’ensemble des outils cloud sont contrôlées depuis une plateforme unique. La centralisation du contrôle par le biais une couche d’orchestration permet aux entreprises de créer des flux de travail interconnectés déployés dans des environnements multi-cloud.

Trop souvent, les entreprises développent leurs processus informatiques sur une base purement réactive – une approche qui conduit rapidement à des silos de tâches automatisées et de solutions ponctuelles. Or, l’isolement est toxique dans le monde de l’automatisation, et ces silos finissent rapidement par engloutir d’importantes quantités de temps et d’argent.

Afin de réduire les risques et les coûts élevés des silos d’automatisation, les responsables d’ITOps, en étroite collaboration avec des architectes cloud, se sont tournés vers l’orchestration, qui transforme les tâches cloisonnées en flux de travail connectés englobant l’ensemble de leur environnement informatique.

Ce concept est défendu par Gartner qui a récemment publié la version 2023 de son guide des plateformes d’orchestration et d’automatisation des services (SOAP). L’un des principaux sujets de ce rapport concerne l’utilisation d’un SOAP, que Gartner considère être une évolution des solutions WLA traditionnelles sur site, pour orchestrer des environnements informatiques hybrides complexes dans le cloud.

New call-to-action

Les atouts de l’orchestration du cloud

Les solutions d’orchestration du cloud permettent aux entreprises de passer à une infrastructure véritablement hybride sans avoir à se soucier de la connectivité et des interactions entre les systèmes.

Parmi les autres avantages, on peut notamment citer :

  • L’innovation : Un système hybride entièrement orchestré permet une approche plus créative de l’informatique qui aidera sans aucun doute les services IT à résoudre plus efficacement les problèmes.
  • Un contrôle total au bout des doigts : Plus besoin de vous inquiéter de ce que votre solution ne vous donne qu’une image incomplète du paysage informatique de votre entreprise – tout est là, dans une interface unique.
  • L’assurance de la conformité : En orchestrant un système entier pour qu’il fonctionne comme un tout, vous pouvez y intégrer des contrôles qui garantissent que votre système est toujours conforme.
  • Une gestion des API avec des outils super-puissants : Les flux de travail orchestrés peuvent solliciter des API comme les instruments d’une boîte à outils pour effectuer des tâches spécifiques sur la base de déclencheurs d’événements, assurant une coordination et une synchronisation sans faille.
  • Maîtrise des coûts : Les systèmes cloud sont fondamentalement différents des systèmes sur site. Une approche centrée sur l’automatisation est nécessaire pour gérer les ressources cloud de manière rentable… et même pour réduire les coûts.
  • La pérennité : Grâce à l’orchestration du cloud, les équipes ITOps peuvent dormir sur leurs deux oreilles sans avoir à se soucier de l’avenir de leurs environnements informatiques.

Un outil d’orchestration du cloud adéquat peut servir de point de contrôle unique pour l’ensemble du système, ce qui se traduit par des performances et une fiabilité améliorées.

Cas d’utilisation de l’orchestration du cloud avec automatisation des workloads

L’orchestration du cloud est en théorie une idée fantastique, mais comment fonctionne-t-elle dans la pratique ? Examinons donc quelques exemples concrets.

Cas d’utilisation n° 1 : Automatiser les tâches avec des fournisseurs de services cloud tels que AWS et Azure

Une solution moderne d’automatisation des workloads (WLA) sera capable d’orchestrer n’importe quel environnement hybride, qu’il s’agisse d’un cloud hybride ou même d’un multi-cloud (un écosystème comprenant plus d’un fournisseur de services cloud).

Un logiciel WLA peut créer des flux de travail sur plusieurs plateformes, permettant à l’ensemble du système de fonctionner comme une seule entité. Pour ce faire, il doit communiquer avec tous les fournisseurs de services cloud ainsi qu’avec les environnements sur site et distribués.

Cela signifie qu’il doit avoir la flexibilité nécessaire pour s’intégrer aux applications et aux données existantes dans ces environnements. Nous décrivons ci-dessous plusieurs caractéristiques clés des clouds AWS et Azure, et illustrons par quelques exemples techniques simples la façon dont une solution WLA permet de les automatiser dans le cadre d’un écosystème hybride complet.

Automatisation d’Amazon Web Services (AWS)

AWS s’est imposé comme le principal fournisseur de cloud public ; il propose actuellement quelque 100 services dans plus de 20 régions du monde entier, notamment diverses offres de ressources pour les serveurs, le stockage et les bases de données.

Comment une solution WLA moderne permet-elle donc d’automatiser des fonctions clés ?

  • EC2 (Elastic Compute Cloud) : Une solution WLA peut provisionner plusieurs instances EC2 et, avec une Amazon Machine Image (AMI), vous êtes en mesure de provisionner un serveur personnalisé. L’association d’EC2 et d’une plateforme WLA vous permet ainsi de mettre en place un serveur personnalisé basé sur les événements dans n’importe quelle région AWS.
  • RDS : Les bases de données d’AWS (telles qu’Aurora) – et même des entrepôts de données tels que Redshift – peuvent être automatiquement provisionnées par la solution WLA correspondante.
  • Stockage dans le cloud : AWS propose plusieurs niveaux de stockage tels que S3 et Glacier. La WLA peut automatiser de manière centralisée le stockage à long terme des logs. Des tâches peuvent ainsi être exécutées par exemple une fois par jour ou par semaine pour compresser les logs et les transférer ensuite sur S3.
  • Au-delà des API par défaut : AWS dispose d’API qui permettent de manipuler les ressources de manière programmée. La solution WLA peut être utilisée pour combler les lacunes des API qui fonctionnent selon le principe « fire and forget », c’est-à-dire qu’une fois initialisées, elles fonctionnent de manière tout à fait automatisée.

Automatisation d’Azure

Comme AWS, Azure fait partie des principaux fournisseurs de cloud public sur le marché. Il offre actuellement plus de 600 services dans 52 régions du monde.

Voici quelques exemples de la façon dont les solutions WLA avancées automatisent des fonctions clés :

  • Instances de conteneurs : Les solutions WLA déploient automatiquement des conteneurs dans le cloud en utilisant des déclencheurs basés sur les événements, ce qui améliore l’agilité grâce à des conteneurs à la demande.
  • Effacement automatique : La WLA efface automatiquement les conteneurs qui ne sont plus nécessaires, réduisant ainsi la prolifération virtuelle. (« prolifération virtuelle » désigne un trop grand nombre de conteneurs ou de machines inutiles que l’administration ne peut plus gérer).
  • Machines virtuelles : La WLA automatise les exigences à la demande pour créer des machines virtuelles en quelques minutes. Certes, Azure peut le faire par lui-même – mais quelqu’un doit d’abord le configurer. Ce qui n’est pas toujours possible. Les solutions WLA automatisent ce processus via des conteneurs déclenchés par DevOps, la gestion des services ou d’autres applications que les utilisateurs métier utilisent habituellement – sans jamais avoir à demander l’aide du service informatique.
  • Ordonnanceur cloud d’Azure : Bien qu’Azure dispose d’un ordonnanceur cloud intégré, les solutions WLA sont agnostiques, permettant ainsi aux entreprises disposant d’un environnement multi-cloud de procéder à des automatisations pour tous les fournisseurs de services cloud au sein de cet environnement. Ceci permet d’unifier les paysages hétérogènes tout en créant facilement des flux de travail complexes et intégrés.

Cas d’utilisation n° 2 : Mises à jour de la conformité et de la sécurité dans le multi-cloud et le cloud hybride

Imaginez que votre entreprise mette en œuvre une infrastructure à la fois de cloud hybride et de multi-cloud. Les applications sont hébergées par deux fournisseurs de cloud public différents ainsi que sur un cloud privé. Comment effectuer les mises à jour en matière de conformité et de sécurité pour toutes ces applications, où qu’elles se trouvent ?

Sans approche d’orchestration et d’automatisation adéquate, ces opérations requièrent un énorme travail impliquant des scripts déconnectés, des ordonnanceurs natifs pour chacune des applications ainsi que du personnel pour effectuer manuellement les modifications.

Par le biais d’une solution WLA, une approche d’orchestration du cloud peut planifier et installer les mises à jour sur toutes les plateformes pendant une fenêtre de maintenance, à partir d’une seule interface centralisée.

Cas d’utilisation n° 3 : Stockage et transfert de fichiers dans un cloud hybride

Lorsqu’elles opèrent dans un environnement hybride, les entreprises doivent pouvoir transférer leurs données n’importe où et n’importe quand. Mais la création d’un pipeline de données rapide, précis et sécurisé peut s’avérer complexe.

Imaginez que vous ayez par exemple un pipeline de données avec des données devant être déplacées entre des clouds publics et privés. Supposons toutefois qu’elles doivent être transférées vers Amazon S3, puis sur le stockage Azure Blob pour la redondance. De plus, les données d’entrée doivent d’abord être collectées à partir de différents environnements sur site tels que Windows, Linux et Unix.

Si vous ne disposez pas d’une couche d’orchestration centralisée comme une WLA, vous aurez besoin de planificateurs de tâches autonomes ou d’ordonnanceurs spécifiques pour chaque cloud, solution de source sur site, outil de données et outil de stockage des données utilisé tout au long du pipeline de données. Et puis vous devrez également disposer d’un outil de gestion de transfert de fichiers autonome pour le déplacement effectif des fichiers. Ce type de configuration est extrêmement lourd à gérer, ne permet pas de surveiller l’ensemble du pipeline et, en cas de panne, rend très difficile l’identification des problèmes.

Avec une plateforme d’orchestration du cloud pilotée par une solution WLA, vos données peuvent traverser en toute sécurité le pare-feu ou les silos entre plusieurs fournisseurs de services cloud. La WLA met en œuvre diverses méthodes sécurisées pour transférer des données par le biais d’une solution de transfert de fichiers géré (MFT). Faisant partie intégrante d’une solution WLA avancée, un MFT permet de réaliser l’ensemble du processus sur la base de déclencheurs ou d’événements.

L’approche basée sur les événements du stockage et du transfert de fichiers dans le cloud hybride offre aux entreprises la possibilité de gérer leur pipeline de données en temps réel plutôt qu’à partir de tâches ou des lot basés sur le temps.

En centralisant la gestion sous une couche d’orchestration, il est plus facile d’observer l’ensemble du processus. La capacité de contrôle est assurée par des logs système pour tous les mouvements de données, des alertes en temps réel en cas d’échec d’une tâche, des alertes SLA si le pipeline est retardé ou désynchronisé, et la possibilité d’analyser tous ces problèmes en quelques clics de souris.

Conclusion

Avec la prédominance actuelle des environnements de cloud hybride, l’orchestration du cloud est essentielle pour tirer parti de tous les avantages de vos paysages hybrides. Une orchestration efficace permet une gestion centralisée du cloud – assurant tous les aspects de l’interconnectivité entre les systèmes.

Associée à l’automatisation des workloads, l’orchestration du cloud réduit également les erreurs en reprenant les tâches automatisées comme composants de base. L’orchestration assure une infrastructure véritablement évolutive et flexible.

Start Your Automation Initiative Now

Schedule a Live Demo with a Stonebranch Solution Expert

Back to Blog Overview
New call-to-action

Autres lectures

Watch now – Beyond the Basics 2024: UAC Tips and Tricks

Beyond the Basics: UAC Tips and Tricks 2024

Join Stonebranch experts to learn advanced techniques in Universal Automation Center (UAC), including job setup, file transfers, and webhooks.

Watch the Product Training - How to Utilize Triggers, Monitors, and Webhooks

How to Utilize Triggers, Monitors, and Webhooks

This training video explores UAC's triggers, monitors, and webhooks, showcasing their roles in enhancing workload automation through time-based and event-based…

Read the blog: The Expanding Role of Distributed Scheduling in Modern IT

The Expanding Role of Distributed Scheduling in Modern IT

Discover the benefits of distributed scheduling software solutions and the crucial role they play in managing complex, modern IT environments in real-time. 

Blog How to Deliver Automation as a Service to Your Stakeholders

How to Deliver Automation as a Service to Your Stakeholders

Learn how to deliver automation as a service (AaaS), its benefits, and the role of automation architects in streamlining self-service for all users.